Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A media on trend tourism

TRAVEL TOP COUNTRY MAG

Monaco Ramoge ou la lutte contre la pollution marine

Ramoge est l'accord entre les États Italien, Monégasque et Français pour lutter contre la pollution marine. Dernièrement un livret a été publié « Découvertes et résultats de la campagne RAMOGE 2018 », L’objectif est de permettre au lecteur de s’immerger dans le monde caché des milieux profonds et de connaître les surprenantes découvertes scientifiques et les préoccupantes pressions qui menacent ces environnements fragiles.

En 2014, à la suite d’un atelier, organisé par la Convention sur la Diversité Biologique (C.D.B.), deux
zones d’importance écologique ou biologique (ZIEB) ont été identifiées au nord-ouest de la
Méditerranée. L’espace de l’Accord RAMOGE se trouvant au milieu de ces deux zones, les scientifiques,
membres du groupe de travail dédié aux enjeux liés à l’état écologique ont déterminé 66 sites d’intérêt
spécifiques.
Après ce travail d’inventaire, RAMOGE a choisi de développer cette coopération internationale pour
aborder l’étude scientifique des sites profonds et de proposer, environ tous les deux ans, une
campagne d’exploration.
En 2015, une première campagne s'est mis en place dans la zone côtière puis en 2018,  océanographique. Ces opérations ont permis de recueillir de nouvelles données dans les canyons et les zones profondes au large. Dix scientifiques des trois Etats Parties à l’Accord ont ainsi pu embarquer à bord de « L’Atalante », navire océanographique de l’Ifremer doté notamment d’un sonar multi-faisceaux et d’un ROV Victor 6000 pouvant descendre jusqu’à 6000 mètres de profondeurs.
Le traitement de la quantité considérable des données recueillies, pour certaines uniques, contribuera de manière importante à accroître les connaissances sur les environnements profonds afin de définir des mesures communes de gestion pour s’assurer de la protection de ces milieux.
Le succès de cette campagne d’exploration n’aurait pas été le même sans l’engagement de son chef de mission, M. Boris Daniel décédé en 2020. L’expérience de la coopération RAMOGE pour l’étude des milieux profonds se poursuivra à l’avenir dès que les conditions sanitaires le permettront.

Source: Monaco

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article