Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A tourism media

TRAVEL TOP COUNTRY MAG

Les nouveaux transports publics monégasques: Le minibus électrique gratuit

Image-Principauté de Monaco copyright

Image-Principauté de Monaco copyright

Depuis quelques années, le pays se veut se démarquer par une mobilité dite propre. Monaco se lance dans un projet d’électrification progressive. La compagnie des autobus de Monaco (CAM) va tester cet automne 4 bus 100 électriques dont deux minibus mesurant entre 8-9m et deux bus standards de 12m. Le gouvernement a choisi des constructeurs français, polonais, chinois et espagnol.

Le premier bus électrique testé sera un minibus de 8,9 m du constructeur polonais Solaris, prêté par le réseau de la ville de Sète. Il circulera sur la ligne 5 du 14 octobre au 8 novembre, et sur la ligne 3 du 9 au 24 novembre. Dès la fin octobre et pour une durée de 3 mois, la CAM testera 2 bus du constructeur chinois CRRC : un minibus de 8,2 m sur la ligne 3 et un bus standard de 12 m sur les lignes 1 et 2. Ces bus sont distribués en Europe par la société française Clément-Bayard. 

Enfin vers la mi-novembre,le constructeur espagnol Irizar sortira un bus standard de 12 m la CAM mis en circulation sur les lignes 1 et 2.

L’étude de faisabilité va être menée parallèlement par la Direction de la Prospective, de l’Urbanisme et de la Mobilité (DPUM) et la Mission pour la Transition Énergétique. L’objectif est de connaître précisément les conditions d’exploitation de bus électriques en Principauté, et notamment leur consommation énergétique au regard des particularités monégasques, dont notamment les fortes pentes

confirme Séverine Canis, Directeur de la DPUM,

Les données recueillies permettront au Gouvernement et à la CAM de déterminer le système de recharge le plus approprié pour l’électrification des 42 bus assurant la desserte des 6 lignes du réseau. En 2020, le gouvernement présentait la station-service électrique « MONACO ON ». Des emplacements dédiés à la recharge des véhicules électriques.

Enfin, depuis 1994, le Gouvernement princier démontre une politique en faveur de l’électromobilité en proposant à la population des mesures incitatives telles que : la prime à l’achat, la charge gratuite de tout véhicule, une réduction sur l’abonnement dans les parkings publics, la gratuité du stationnement en surface et de l’estampille annuelle d’immatriculation. Du côté des deux roues, il est possible de charger gratuitement sur près de 1000 points sur le territoire monégasque. 11 points publics de recharge rapide sont sur la voirie. Il est même indiqué que tout résident monégasque se situe à moins de 300 m d’un point de charge public, gratuit.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article