Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A tourism media

TRAVEL TOP COUNTRY MAG

Deuxième étape: Départ Lorient vers Fécamp

Deuxième étape: Départ Lorient vers Fécamp
Ce dimanche, les marins ont quitté Lorient pour Fécamp, ils doivent parcourir 490 milles soit 907 km (907 km)entre Lorient, le plateau de Rochebonne, la pointe de Bretagne et la Manche où les marins vont devoir jouer avec les courants et le rase-cailloux, les zones interdites à la navigation, le trafic maritime et les effets de site. Un exercice exigeant et plus ouvert que la première étape qui devrait laisser peu de place au sommeil et pourrait offrir des opportunités stratégiques aux plus audacieux.

Les remarques des skippers à Lorient

Certains routages nous font passer par la rade de Cherbourg,
chez moi, dans mon jardin ! Je connais bien le coin et je sais que les difficultés sont nombreuses. Mais
avant d'en arriver là, on va d’abord composer avec pas mal de vent au début, 25 nœuds environ, au
travers dans la descente vers Rochebonne. Pour le reste, cette étape est truffée de potentiels passages à
niveau. On va passer pas mal de temps dans les cailloux. On ne va pas beaucoup dormir. La situation
météo est assez claire, mais des petits décalages peuvent faire beaucoup. Sans compter qu'il y aura des
oscillations avec l'obligation de choisir son camp. Il faudra vraiment s'arracher pour être devant. Il faudra
être patient, opportuniste... Et tenace !

Alexis Loison (Région Normandie)

On part sur une deuxième étape compliquée avec des passages dans les cailloux, des courants... Je me sens bien prête avec le sentiment de repartir à zéro. Avec une pointe de fatigue aussi, mais beaucoup d'énergie pour attaquer ce deuxième morceau. Le bateau est encore plus prêt qu'au départ de Saint-Nazaire. Je fais de la préparation mentale et de la sophrologie qui placent le bateau dans ma bulle. Il y a une forme de symbiose qui s'installe avec lui. Face à un problème, on gère tout ça ensemble. L'un des grands enjeux de cette étape sera les phases de sommeil très peu nombreuses et des passages dans les courants qui nous obligeront à faire des choix stratégiques compliqués. Ce sera dur, mais hyper intéressant !

Violette Dorange (Devenir)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article