Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TRAVEL TOP COUNTRY MAG

TRAVEL TOP COUNTRY MAG

Ecotourism-Investment -Diplomacy-Sport


Bernard Van Ormelingen, le premier artisan guillocheur belge se place sur le marché du luxe

Publié par TRAVEL TOP COUNTRY MAG MEDIA sur 8 Février 2022, 07:34am

Catégories : #luxe, #artisan, #talent, #maisondegreef

Bernard Van Ormelingen présentait ses dernières créations de montre, fait main à la prestigieuse Maison de Greef. A 23 ans, il est le premier artisan, guillocheur de Belgique . Il se place sur le marché très prisé de l'horlogerie de luxe. Entre raffinement et justesse, il ouvre l'accès  à l'artisanat 

Entre formation et ambition

Il s'inscrit  à la formation d'horlogerie à l'IATA (Institut des Art et techniques) seule école en Wallonie depuis 1941. Ambitieux, il veut acquérir les connaissances des meilleurs et rejoint l'élite des guillocheurs en Suisse, terre des maitres de la fabrication des montres. Plus qu'un guillocheur, il aime les formes et devient partenaire de l'artisan graveur Alain Lovenberg pour offrir une gamme différentes de ces pairs. 
photos copyright alain loverberg

 

 

 

 

 

 

Influencé par son grand-père, il utilise des matériaux écologiques: le bois pour réaliser ses oeuvres. Il explique " en Belgique, nous n'avons pas de guillocheur car nous manquons de machines. J'ai eu beauoup de chance pour mon parcours et je sais que je peux aller encore plus loin. Notra manufacture est devenu un atelier ouvert aux passionnés comme moi"

 

copyright bernies watches
copyright bernies watches

copyright bernies watches

Le marché de la montre de luxe ne sait jamais mieux senti. La pandémie n'influence en rien sa croissance, bien au contraire. Mon travail, ma collaboration avec l'un des graveurs les plus reconnus dans le monde : Alain Lovenberg. Tout cela me permet d'attirer de bouche à oreille de clients passionnés par la finesse de mon talent. Le prix démarre à partir de 6000 euros. Je me positionne auprès des détaillants tel que la Maison de Greff à Bruxelles et Knokke. Les clients viennent de bouche à oreille. Il faut vivre le moment présent.

Le jeune artisan se confiait

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents